meditation !

Le marché aux plantes  

                                                                                                                

Jardiner, c’est bon pour le cœur !

Vous y penserez la prochaine fois que vous taillerez votre rosier : jardiner permet de réduire les risques de maladies cardiovasculaires.

Là encore, de nombreuses études ont été réalisées sur le sujet et il semblerait que la pratique régulière du jardinage entraîne une réduction des risques cardiovasculaires de 30 à 50 %.

Cette diminution du risque serait liée au fait que le jardinage peut être considéré comme une activité sportive et qu’il permet ainsi de réduire les taux de mauvais cholestérol.